Un ex-conseiller écope de 22 ans de prison pour avoir volé des investisseurs de 9 millions de dollars

L'ancien conseiller a dit aux clients qu'il investissait leur argent dans des rentes à faible risque et des billets garantis. En réalité, il l'a détourné vers son compte bancaire personnel et des sociétés qu'il contrôlait, selon les autorités....

Un ancien conseiller financier a été condamné à près de 22 ans de prison pour avoir exploité un stratagème de Ponzi qui a escroqué 9,3 millions de dollars à des investisseurs, selon le bureau du procureur américain du district nord de l’Ohio.


Sur une période de cinq ans, Raymond Erker a vendu à au moins 54 clients des investissements qu’il a présentés à tort comme des rentes et des billets garantis ; les investissements étaient prétendument à faible risque et avaient des rendements garantis. En réalité, Erker et deux co-accusés ont détourné les fonds des clients vers leurs comptes bancaires personnels et les sociétés qu’ils contrôlaient. Les co-accusés, qui ont contribué au stratagème, ont précédemment plaidé coupable et ont été condamnés plus tôt cette année.



Illustration photographique par le conseiller de Barron ; Temps de rêve (2)

Leurs victimes comprenaient des veuves, des policiers, des machinistes, des amis et des membres de la famille d’Erker, selon le site d’information local Cleveland.com, qui a rapporté qu’environ 50 personnes ont assisté à la condamnation d’Erker le 2 août.


Erker a dissimulé son inconduite en créant de faux sites Web et des relevés de compte pour les investisseurs. De plus, il a passé des contrats avec des centres d’appels pour répondre aux appels des clients. L’ancien conseiller de Westlake, dans l’Ohio, a utilisé les fonds de nouveaux investisseurs pour payer les anciens, “la caractéristique déterminante d’un stratagème de Ponzi”, a déclaré le ministère de la Justice .


Il n’est pas clair d’après les documents judiciaires comment et quand les autorités ont détecté le stratagème de Ponzi.


“Mr. Erker misled, cheated and conned over fifty victims, many of them elderly, into trusting him with their life savings and hard-earned retirement funds, all for guaranteed rates of return and low-risk investments that were fabricated,” First Assistant U.S. Attorney Michelle Baeppler said in a statement. “Instead, Erker squandered the money he was entrusted with and caused financial ruin and pain for many.”


An attorney for Erker did not respond to a request for comment.


Erker, 52, got his start as an advisor in 1999, and worked at nine firms over the following 13 years, including Merrill Lynch, Lincoln Financial Advisors, and LPL Financial. LPL discharged Erker in 2010 for allegedly borrowing money from a customer without following firm policy, according to a note the company entered into his regulatory record.


Erker opened a registered investment advisor firm, Sageguard Wealth Management, in 2012. Ohio’s state securities regulator revoked Erker’s license and the firm’s registration in 2019, according to the state’s regulatory records. The Ohio Division of Securities accused Erker of nondisclosure of matters that shows “a lack of good business repute and is grounds for suspension or revocation of the Ohio investment adviser representative license,” according to a note contained in Erker’s regulatory record.


In 2020, federal prosecutors charged Erker with fraud, conspiracy to commit fraud, money laundering, and making false statements under oath. Earlier this year, he was convicted following a seven-day trial before U.S. District Judge Dan Polster in Cleveland. The Justice Department credited Ohio’s securities regulator, the U.S. Postal Inspection Service, and the Westlake Police Department with aiding in its investigation.


“Be suspect of anyone who guarantees that an investment will perform a certain way, because all investments carry some degree of risk,” Ohio Securities Commissioner Andrea Seidt said in a statement.


Write to Andrew Welsch at andrew.welsch@barrons.com



Erker a dissimulé son inconduite en créant de faux sites Web et des relevés de compte pour les investisseurs. De plus, il a passé des contrats avec des centres d’appels pour répondre aux appels des clients. L’ancien conseiller de Westlake, dans l’Ohio, a utilisé les fonds de nouveaux investisseurs pour payer les anciens, “la caractéristique déterminante d’un stratagème de Ponzi”, a déclaré le ministère de la Justice .

Source: https://www.barrons.com/advisor/articles/westlake-advisor-ponzi-prison-raymond-erker-51659637658

Like this post? Please share to your friends:
Crypto Truth